"Roseau d'Acier" Pa Zaitan

Guerrier expert dans le maniement de la lance

Description:

Zaitan est totalement chauve, sans poils ni sourcils ce qui lui vaut d’être mal vu en dehors de son petit village natal.
A l’origine ouvert et amical envers le gens, cela le conduit peu à peu à se renfermer et à se méfier de son prochain. Hormis ces amis, les autres sont généralement source d’ennuis et son aide ne lui apporte que très peu de reconnaissance.
De fait, Zaitan se concentre sur sa mission principale, suivre l’enseignement de Nu Wa et combattre Gonggong. Les sbires de ce dernier étant impossibles à discerner parmi la population, cela renforce la prudence dont Zaitan doit faire preuve.
Cachant initialement son attitude inquisitrice sous une attitude désinvolte, du fait de son apparence, Pa Zaitan a du apprendre à changer de stratégie. Finies les facéties en public, les tentatives de séduction.
Face à ses échecs répétés avec les humains Zaitan se tourne plus volontiers vers les serpents avec qui il peu communiquer, ou vers sa lance, qui donnera dorénavant une véritable raison de se méfier de lui.
Si Zaitan doit devenir une légende ce sera dorénavant par le tourbillonnement mortel de ses lames dans les rangs ennemis.Stef.jpg

Bio:

Le premier événement marquant pour Zaitan a été la découverte des rouleaux sacrés. Reliques de sa foi, il s’est juré de protéger ces rouleaux envers et contre tout.
Les événements suivants ont à ses yeux moins d’importance.
Il retiendra néanmoins le visage de la charmante villageoise qui avait succombé à ses charmes, la première et la seule a aimer son côté humain, faisant fi de son côté étrange.
Le reste de ses aventures consiste à accompagner ses amis, qui se retrouvent mêlés à des affaires politiques, qui pourraient avoir de l’intérêt pour lui s’il avait un moyen de mettre en évidence une influence des fanatique de Gonggong.
La tentative d’assassinat ratée du prince à Xianyang, en plus de sa grande difficulté, le convainc que la subtilité ne vaut rien face à l’assaut frontal, seule voie véritablement héroïque.
Quant à Sargaï, ce dernier a séduit Mei Lin sans lui porter véritablement l’intérêt qui lui est dû (donner un rôle de concubine à celle dont je ferais une impératrice), ce qui a profondément vexé et blessé Zaitan, qui porte Mei Lin dans son cœur depuis sa plus tendre enfance. Ne supportant pas ce beau gosse doué et arrogant, Zaitan a plusieurs fois failli le provoquer en duel. L’issue fatale aurait mis fin à son tourment (je ne doute pas de la supériorité martiale de cette brute entraîné au combat dès son plus jeune âge), mais cela aurait également causé du tord à ses amis, ce qui le reteint d’agir de la sorte. Le retour chez les Xiongnu est une nouvelle épreuve de retenue et de patience pour Zaitan, car cela l’éloigne encore plus de sa mission personnelle…
En route vers la capitale de Xianyang, Zaitan espère pouvoir y trouver une piste qui le conduira à ses ennemis héréditaires…

"Roseau d'Acier" Pa Zaitan

Les amis de Mei Lin Algeroth